Nigeria: Contraint d’épouser 2 femmes pour avoir un fils, il finit plutôt avec 6 filles – WORLD MEDIA EVENT
DivertissementInsolite

Nigeria: Contraint d’épouser 2 femmes pour avoir un fils, il finit plutôt avec 6 filles

383vues

C’est l’histoire d’un Nigérian qui a épousé deux femmes dans le but d’avoir un enfant mâle, mais il a plutôt fini par avoir six filles de ses femmes.

Un homme a révélé comment son père l’a forcé à avoir une femme supplémentaire pour avoir un garçon. Selon lui, être le seul fils, l’a incité à épouser une deuxième épouse afin de faire plaisir à son père et avoir un fils à son tour. Après avoir épousé deux femmes, l’homme a été béni avec six filles, soit 4 de la première et 2 autres de la deuxième épouse. Il a même failli épouser une troisième femme toujours dans l’optique d’avoir un fils.

Lisez l’histoire qui a été partagée par Humans of Abuja…

Publicité

J’ai beaucoup de choses dans ma tête. J’étais marié à une seule femme et j’étais heureux avec elle. Nous nous sommes mariés et avons 4 filles. Mon père qui est maintenant mort ne le supportait pas. Il a dit que je suis son fils unique et que j’avais besoin d’un enfant mâle pour perpétuer sa lignée. C’était un homme instruit, alors il savait qu’une femme n’avait rien à voir avec le sexe d’un enfant. Il a dit, puisque je n’ai pas eu de chance avec la première épouse d’avoir un enfant mâle peut-être qu’une autre femme le ferait.

Il m’a encouragé à prendre une deuxième femme, mais je n’ai toujours pas eu de chance avec elle. Elle m’a donné deux autres filles, à son tour. Il m’a presque fait prendre une troisième que j’ai refusé. Gérer deux femmes est déjà assez difficile, une troisième aurait été impossible.

Il est décédé après quelques années, et personne ne m’a encore dérangé à ce sujet. Bizarrement, ma mère n’a aucun problème du fait que je n’ai pas d’enfant mâle. Mais ça commence à me déranger ces jours-ci. J’y pense. «Et si je mourais demain, personne ne serait là pour continuer notre lignée familiale? Peut-être que je devrais adopter un garçon qui porterait mon nom. Mais comment mes femmes le prendraient-elles? Ce sont les choses auxquelles je pense et exactement ce pour quoi je suis assis ici.

Leave a Response